"La transversalité, source d’innovation"

Les plateformes de surveillance sont des espaces pluri-disciplinaires où la mise en commun de compétences et de savoir-faire, la transversalité entre disciplines mais aussi entre institutions et filières, permet de revisiter les dispositifs de surveillance et d’innover pour une meilleure efficience de la surveillance épidémiologique.

Les travaux transversaux

Les thématiques transversales au sein de la plateforme SCA  

En parallèle des thématiques liées à des contaminants spécifiques, la Plateforme SCA mobilise ses équipes sur des travaux transversaux structurants. Ainsi, la gestion des données de la Plateforme fait l’objet de réflexions devant conduire à un plan de gestion de données. Un groupe de travail dédié, nommé SISCA, a démarré ses travaux dans ce domaine. D’autre part, l’équipe de coordination et une partie de l’équipe opérationnelle sont impliquées dans le projet « veille sanitaire internationale » et font partie du comité éditorial de la VSI. Egalement le projet Qualiplan, qui vise à l’amélioration de la qualité des données des plans de surveillance et de contrôle de la DGAl, mobilise des personnels de l’Anses, des laboratoires de référence, de la DGAl et des services déconcentrés.

VSI Plateforme SCA

Qualiplan Plateforme SCA

 

 

 

Les thématiques transversales entre les plateformes ESA, ESV et SCA  

Les trois plateformes d’épidémiosurveillance (Qui sommes-nous ?) mènent des travaux de manière harmonisée et coordonnée. La cellule de coordination inter-plateformes est force de proposition pour mettre en œuvre les collaborations et les mutualisations nécessaires autour de l’ingénierie de la surveillance, du processus de veille sanitaire, des systèmes d’information, de la communication, etc.

Egalement, la surveillance des pathogènes et des contaminants qui posent à la fois des problématiques dans les domaines de la santé animale, de la santé végétale et de la santé humaine, peut faire l’objet d’un groupe de travail trans-plateforme.

Le comité de pilotage de chaque plateforme valide la mise en place de groupes de travail transversaux.  

Les Plateformes de surveillanceQualité des données : élément clef de la qualité de la surveillance, les travaux de ce groupe trans-plateformes ont pour objectif d’aboutir à une méthodologie et un vocabulaire communs sur la qualité des données de surveillance, qui se traduira par l’élaboration d’un guide pratique.

Ondes : le groupe de travail pour l’Optimisation Nationale des Dispositifs d'Épidémio-surveillance des Salmonella a été mené en coordination et synergie entre la Plateforme de surveillance de la chaîne alimentaire (SCA) et la Plateforme d'épidémio-surveillance en santé animale (ESA). 

Evaluation des dispositifs de surveillance : l’évaluation est une étape nécessaire pour vérifier l’adéquation entre les objectifs assignés au dispositif de surveillance et les moyens mis en œuvre. L’évaluation d‘un dispositif de surveillance répond à une méthodologie précise qui ne dépend pas du domaine évalué.