Evénement 1 Evénement 2
Agent biologique : Cyclospora cayetanensis Cyclospora cayetanensis
Dates : 10 juin au 26 juillet 2019 15 juillet 2019
Statut : Clos par le CDC Investigation en cours
Pay(s) concerné(s) : USA (11 états, dont 5 pour l’exposition) USA (Iowa et Nebraska)
Type d’aliment : Basilic légumes frais
Nombre de cas :  241, 11 hospitalisations, 0 mort 119
Source : US CDC CIDRAP
Provenance d’origine : Mexique Inconnue

 

Contexte

Cyclospora cayetanensis est un parasite, c’est l’agent de la cyclosporose. Les premiers cas de cyclosporose ont été décrits en 1977, depuis une soixantaine d’anadémies ont été reportées, principalement aux USA. De mai à août 2019, 1696 cas autochtones ont été déclarés aux USA. En France une dizaine de cas sporadiques sont reportés chaque année par les laboratoires de parasitologie du réseau Crypto-Anofel (réseau InVS) (Fiche de description du danger Cyclospora).

Quels dangers pour la France ?

Ce parasite est endémique des zones tropicales, les principales sources de contaminations sont liées à l’importation de produits frais (framboises, basilic, salades, pois mange-tout) mais un évènement récent impliquerait des légumes frais (enquête en cours). En France, l’importation de framboises fraiches connait une nette progression, l’Espagne et le Maroc sont les principaux fournisseurs (Communiqué CTIFLEurostat). Les principaux pays exportateurs de basilic vers la France sont l’Egypte et l’Albanie (Communiqué France Agrimer). La majorité de l’approvisionnement en salade est nationale, seulement 8% des salades sont importés, principalement de pays frontaliers comme l’Espagne ou la Belgique (Etude économique CTIFL). A ce jour aucun cas de cyclosporose n’a été décrit dans ces pays exportateurs mais on ne peut pas exclure le risque de contamination provenant des pays méditerranéens.